636 435 visites 5 visiteurs

A la découverte de Guillaume Chasles

4 avril 2017 - 12:40

Pur produit de la formation sabolienne, Guillaume est devenu l’un des cadres de l’équipe réserve du Sablé FC et est même apparu en CFA 2. Joueur talentueux, il fait parti de ces joueurs fidèles au club qui ont accompagné la montée en puissance de l’équipe B du Sablé FC du championnat de district aux portes de la DH aujourd’hui.Nous sommes allés à la rencontre de cet exemplaire joueur du club pour mieux faire sa connaissance.

Guillaume Chasles :

Age : 25 ans

Date de naissance : 02/10/1991

Lieu de naissance : La Flèche

Situation de famille : En couple

Travail : Enseignant APA et actuellement en école de kinésithérapie.

Peux-tu nous décrire en quelques mots ton parcours de footballeur depuis tes débuts jusqu’à ce jour ?

J’ai commencé le football à l’âge de 6ans. J’ai longtemps joué à Fougeré, un petit club dans le Maine et Loire, avant de venir au Sablé FC en -13ans. J’ai fais sport études au collège et au lycée Sud au Mans durant mes études.

Très proche de faire partie du groupe CFA2 ces dernières saisons, tu n’as jamais franchi le pas. Qu’est-ce qu’il te manque selon toi pour percer à ce niveau ? Est-ce un regret de n’avoir fait qu’une apparition en CFA2 alors que tu es devenu l’une des pièces maitresses de l’équipe B ?

Je pense tout simplement que je n’ai pas les qualités athlétiques pour jouer à ce niveau. Pour avoir pu m’entrainer avec le groupe CFA2, l’impact dans les duels et l’intensité n’ont rien à voir avec la DSR. Ce n’est pas un regret d’avoir fait qu’une apparition en CFA2, c’est plutôt une fierté personnelle. Il y a deux ans, Loulou m’avait proposé d’intégrer le groupe en début de saison mais ce n’est pas possible pour moi d’un point de vue professionnel. C’est un investissement de s’entrainer 4 fois par semaines.

Tu es encore jeune (26 ans cette année), as-tu des objectifs précis en tant que joueur (jouer en CFA2, jouer en DH avec la B …) ?

Personnellement, l’objectif premier est l’ascension en DH avec en prime décrocher la coupe du Maine. La CFA2 j’y pense même pas, il y a bien meilleur que moi à mon poste.

Ton avis sur Loulou Pignolet, Nicolas Dhommé et Benoit Legay les trois coachs seniors du Sablé FC et sur le groupe ligue ?

Les trois sont de super coachs. Loulou c’est un fou de travail, il est perfectionniste. Pour Nico, à son arrivée j’étais un peu sceptique, mais j’ai eu tord. C’est un très bon coach, il travaille beaucoup pour préparer les séances et les matchs. Il nous faire voir des vidéos parfois dans la causerie d’avant match, il met 18 feuilles au tableau, il nous parle de chaque individualité de l’équipe adverse. (sourire)

Au final, je pense qu’avec Ben Legay, ils font un super travail pour le groupe ligue comme en témoigne les deux montées successives l’année dernière. C’est pas facile d’être des réserves d’une équipe de CFA2, les effectifs évoluent tous les week-ends.

Comme ton compère David Lemaitre ton parcours au sein du club (de l’école de foot au groupe ligue, aux portes de la CFA2) et ta fidélité aux couleurs saboliennes font de toi un exemple et un symbole pour le club, en as-tu conscience et te sens-tu le garant d’un certain état d’esprit au sein du Sablé FC ?

Non, je n’ai pas conscience d’être un exemple ou d’être le garant d’un certain esprit. On est beaucoup à être au Sablé FC depuis longtemps (Antoine, Didou, Yohan, Thibault), et je pense que c’est tout ce petit groupe qui véhicule les valeurs du Sablé FC. On est tous conscient de l’image d’exemplarité que l’on doit donner en étant au Sablé FC, quelque soit le niveau.

Ton avis sur le Sablé FC ?

C’est une chance de pouvoir évoluer au Sablé FC en termes d’infrastructures et de moyens techniques. Le club fait tout pour que nous, les joueurs, puissent évoluer dans les meilleures conditions. C’est un club qui reste familiale, avec une école de foot qui marche très bien et la formation des jeunes qui se développe.

Tes meilleurs souvenirs à Sablé ? Tes pires souvenirs à Sablé ?

Les meilleurs souvenirs sont l’année des -19ans avec Marc Sanchez, mon apparition en CFA2, la finale du tournoi du 8 mai en -13ans et le match contre Sedan et le PSG en coupe de France en tant que supporter.

Mon pire souvenir, la non montée en DSR, il y a 2 ans, d’autant que c’est Bazouges (où joue mon Frère) qui est montée. (rire).

Pour toi, quelles sont les valeurs essentielles pour réussir ? Au niveau du caractère comment te définis-tu ?

Pour moi la valeur essentielle c’est de prendre du plaisir. On a la chance d’être en bonne santé et de pouvoir jouer au football, après le reste ce n’est pas le plus important à notre niveau. Au niveau du caractère, sur le terrain, je suis un gagnant et un compétiteur, et je suis assez exigeant avec moi-même et parfois avec les autres.

Tu peux jouer aussi bien milieu défensif que défenseur central (un poste auquel tu dépannes souvent), as-tu une préférence pour l’un des deux postes ?

Sans hésitation c’est le poste de milieu défensif que je préfère. J’aime bien avoir le ballon. Je n’aime pas jouer derrière. Nico le sait très bien. Mais bon je préfère jouer derrière que sur le banc.

Tes points forts et tes points faibles selon toi ?

Techniquement je me débrouille et j’ai un bon jeu de tête.

Le point faible et pas des moindre, c’est la vitesse. C’est pour ça qu’être en milieu devant la défense ça se voit pas trop (je crois). Mais ça va je cours encore plus vite qu' Antoine Dabouis. Le jour où je cours moins vite que lui j’arrêterai le foot. (rire).

 L’équipe B après plusieurs tentatives infructueuses a enfin réussi à monter en DSR, à la fin de la saison dernière et joue la montée DH cette saison. Cela a du être un grand soulagement de monter avec en prime le titre de champion de DRH ? As-tu des explications sur ces non-montées successives ?

Si on n’est pas montée il y a 2 ans, c’est qu’il nous a manqué quelque chose, on pouvait s’en prendre qu’à nous même. Je pense qu’il nous a manqué de la maturité sur les matchs importants et de l’envie. En DRH, c’est peut être ce qui est le plus important pour réussir.

L’année dernière on a eu la montée de jeunes qui nous on fait énormément de bien et les joueurs de CFA2 qui descendaient avec nous le dimanche se sont investis. Les années précédentes ce n’était pas toujours le cas. Je pense qu’aujourd’hui c’est aussi dans l’intérêt des joueurs de CFA2 de tout donner le dimanche pour réduire l’écart de niveau entre la B et la CFA2.

Les repas de famille se passaient-ils bien la saison où Bazouges et Sablé étaient à la lutte pour la montée ? (sourire)

Oui très bien, on se chambre beaucoup avec mon frère. Mais j’ai aussi mon beau-frère qui joue avec Renaud, donc c’était marrant. C’était assez mouvementé parfois, mais j’ai toujours le dernier mot avec Renaud (rire).

Et aujourd’hui bizarrement je les entends beaucoup moins (sourire).

 

Très à l'aise balle au pied, Guillaume apporte sa technique et sa grinta au milieu de terrain du Sablé FC

 

Guillaume peut tout aussi bien jouer milieu défensif que défenseur central et toujours avec la même efficacité

 

Joueur cadre de l'équipe réserve, Guillaume porte souvent le brassard de capitaine quand son grand ami David Lemaitre est absent

 

Formé au club, Guillaume est un exemple de fidélité au Sablé FC.Il aura tout connu en senior au Sablé FC du district à la CFA2

Qu’espères-tu pour le Sablé FC et ses différentes équipes cette saison ?

Pour la CFA2 s’est enchainer les victoires pour avoir une fin de saison qui pourrait être intéressante pour eux. Pour la C, c’est de réussir à se maintenir, ils en sont capable vu la qualité des joueurs qui la compose. Et pour la B s’est d’atteindre la DH.
Pour les féminines, je crois que la montée est plus qu’envisageable et pour les U17 c’est d’acquérir le plus d’expérience à ce niveau.

Après pour les équipes jeunes, c’est de prendre le maximum de plaisir le samedi et d’atteindre leur objectif de début de saison.

Que t’inspires la prometteuse génération 97 (Antonin, Corentin, Maxence, les 2 Baptiste, Simon, etc.) qui est arrivée ces derniers mois en sénior ?

C’est avant tous des bons gamins, qui on la tête sur les épaules avec des marges de progression énorme. C’est fort de faire ce qu’ils ont fait pour leur première année de sénior. Ils sont très important pour le groupe cette saison. D’ailleurs l’absence de Max va nous faire mal pour la fin de saison.

Voici deux questions que tenait à te poser ton grand ami David Lemaitre :

T’as été absent 1 week-end sur 5 lors de la première phase, tu n’étais jamais la. Depuis la phase retour, tu enchaines les matchs et les très bonnes prestations. Te considères tu comme « la recrue du mercato hivernal », celle qui fera monter l’équipe B en DH ? (sourire).

Tout d’abord, David Lemaitre, je ne savais pas que tu parlais aussi bien  (les discours d’avant match de David c’est un spectacle (rire)).

Pour répondre à ta question, je ne me considère pas comme la recrue hivernale, s’il y avait un joueur à faire sortir du lot cette année, c’était Pierre Lemaitre (rire).

David t’aime bien mais il préfère un peu plus Renaud (le frère jumeau de Guillaume qui joue à Bazouges) quand même, il voulait savoir si tu pouvais lui dire de revenir l’année prochaine avec nous ? (rire).

J’ai déjà essayé de le faire revenir cet hiver mais il a ses jeunes à Bazouges. Je ne peux pas vous dire ce qu’il fera l’année prochaine mais rejouer avec lui, ça serait sympa. Il faut lui demander, il est relativement sociable. (sourire)

Mais d’ici là David tu auras eu le temps de te blesser 4 fois (rire).

Nicolas Dhommée, le coach de l’équipe B, dit de toi : « Guillaume est un garçon du club, il représente avec certains du groupe la formation sabolienne, c’est un compétiteur qui cherche toujours à progresser. Il a énormément évolué ces dernières saisons, c’est un garçon sur qui les éducateurs peuvent compter dans les bons et les moins bons moments ». Ces louanges doivent te faire plaisir, non ? (sourire)

Oui ça fait toujours plaisir d’entendre ça. J’entretiens de très bon rapport avec Nico, Benoit, Loulou et Marc. Ce sont des personnes que je respecte beaucoup.

Marc Sanchez lui non plus ne tarit pas d’éloge sur toi, il garde un excellent souvenir de l’année U19 où vous terminez 3ème derrière Le Mans et Laval en championnat et où vous gagnez la coupe régionale U19 (en 2009). Avec David Lemaitre, Hadrien Houdellier, Thibault Gautier ou Julien Paterne par exemple vous faites partie de cette génération 90/91 qui est devenu l’ossature de la B, l’emmenant de la deuxième division de district à la DSR maintenant, participant au renouveau sportif des équipes séniors du Sablé FC. Il te décrit comme un bon mec et un très bon joueur à l’esprit du club. Que penses-tu de ses compliments ?

Je pense que ce soit Thibault, Hadrien, David ou Julien, on garde tous un super souvenir de l’année avec Marc que ce soit sportivement ou même humainement. Marc est un meneur d’hommes, il était très proche de nous. Sincèrement, je souhaite à tout le monde de rencontrer un entraineur comme lui.

Et aujourd’hui c’est l’un des acteurs principaux de la réussite de Sablé.

Peux-tu d’ailleurs nous expliquer pourquoi tu ronchonnais tout le temps en U19 ? (sourires)

Comme tous joueurs, je n’aime pas être remplaçant ou sortir d’un match. Et Marco il me sortait presque à chaque fois. (sourire).

Est-ce la 1ère saison où tu te fais expulser à 2 reprises (un carton rouge en DSR et un autre en DRH) ? Les cheveux longs t’inspirent (les spectateurs présents au match aller contre le Villaret comprendront) ? (sourire)

Oui c’est la première année que je prends autant de carton rouge malheureusement. Mais pour ma défense le deuxième est un concours de circonstance, bref. Je ne développerai pas la deuxième partie de la question (sourire).

Maintenant place aux questions marrantes sur le groupe ligue ?

Le plus chambreur du vestiaire ? Yohan Jacques

Le plus rigolo ? Dans le vestiaire Antoine Dabouis, sur le terrain Thibault Gautier

Le plus distrait ? Solhan

Le plus fort ? David Lemaitre (ça me fait mal de dire ça (rire))

Le(s) plus sympa(s) ? Antoine, Thibault, Didou(Hadrien Houdelier), Fabien Loiseau, Nono Moussion, Momo Deslandes, Pierre Dussaule, les 97…

Le plus sage ? Max Portier

Le plus fainéant ? Thomas Turquais

Le meilleur chanteur sous la douche ? Paul Amsellem

Le plus énervant ? Dorian Perreau (il tombe tout le temps)

Ton équipe de foot préféré ? Barcelone

Ton sportif préféré ? Zidane

Messi ou Ronaldo ? Ronaldo (pour mon petit frère)

Fifa ou PES ? Fifa

Pinard ou bière ? Pinard

Brune ou Blonde ? Brune

Slip ou caleçon ? Caleçon

Relance décisive qui amène un but ou intervention parfaite défensive qui sauve ton camp ? Petit pont, transversale décisive derrière

N’Golo Kanté ou Matuidi ? N’Golo Kanté

Exploit en coupe de France ou montée en CFA ? Montée en CFA

Le meilleur entraineur pour toi, de Ligue 1 ? En Europe ? Rudi Garcia et Claudio Ranieri

Le but que tu rêve de marquer ? prendre une défense de vitesse et finir par un piqué.

Un petit mot pour la fin ?

Un grand merci à toutes les personnes du sablé FC (dirigeant, président, éducateur, entraineur), sans qui le club ne pourrait fonctionner.

Merci à toi Hervé pour cette interview et bonne fin de saison à tous.

Pour finir, un petit mot à mon pote Rodolphe Labbe qui s’est reblessé et qui m’a supplié de le citer, (rire)

 Un grand merci à Guillaume de s'être prêter au jeu de l'interview

 

Commentaires

MÉCÉNAT SPORTIF