2 624 330 visites 15 visiteurs

Un Sablé Majuscule crée un nouvel exploit

8 décembre 2019 - 04:12

On n'arrête plus les hommes d'Olivier Pédémas en Coupe de France.Après s'être qualifiés sur le terrain de Bourges Foot (National 2) au 7ème tour, Emmanuel Thibault et ses coéquipiers se sont offerts cette fois-ci le scalp d'une équipe de National au 8ème tour. Devant le public du stade Rémy Lambert les Saboliens se sont imposés 2-0 devant l'US Concarneau. Une victoire logique où l'on a pas vu la différence de 2 divisions censée exister entre les deux équipes.

Quel plus beau symbole pouvait on espérer pour le Sablé FC que le double buteur du soir soit un enfant du club.Baptiste Nais joueur altruiste ne ménageant pas ses efforts pendant 90 minutes à chaque rencontre a été récompensé de son abnégation par un doublé, lui petit fils de Gérard Nais l'un des pères fondateurs du club avec Maurice Pottier et 1er président du Sablé FC entre 1986 et 1992, fils d'Eric Nais (joueur,entraineur,dirigeant puis sponsor du club) et neveu d'Olivier Nais qui auront fait les beaux jours du Sablé FC en D4 au début des années 90. Alors jeune U15 du Sablé FC il était dans les tribunes pour vivre en tant que supporter l'épopée de 2011/2012 avec notamment Antonin Duveau et Baptiste Foucault, là avec ses coéquipiers ils ont écrit leur propre histoire. Chapeaux bas messieurs!

Concarneau débute bien mais Sablé fait rapidement plus que jeu égal

Le début de match était à l'avantage des hommes de Benoit Cauet qui avaient le monopole du ballon pendant les dix premières minutes et qui vont se créer les premières situations de la rencontre.Un coup franc bien placé aux 20m de Sinquin était repoussé par le mur Sabolien (4ème). Benali de son côté gauche repiquait dans l'axe et son centre de l'angle de la surface était dévié par l'un de ses coéquipiers et le ballon filait au ras du poteau Sabolien (6ème).

Bien en place tactiquement et solides défensivement, Julien Legendre et ses coéquipiers vont subir sans encombre cette bonne entame de match visiteuse et mettre le nez à la fenêtre au bout de 10 minutes. Un 1er centre de Nelson Kabeya était repoussé par la défense adverse (11ème) puis un centre de Manu Thibault était repoussé de la tête par un défenseur avant que Basilio ne s'empare du ballon (13ème).  Un centre-tir excentré de Baptiste Nais filait devant le but  Concarnois sans trouver preneur (15ème).

Puis arrive ce qui est sans doute le tournant du match. Sur un corner visiteur, le capitaine des Thoniers Jannez esseulé reprenait de la tête et il faudra une splendide parade de Vincent Lorentin qui claquait le ballon sur son poteau pour éviter l'ouverture du score des Bretons (18ème). Héroïque au tour précédent à Bourges l'expérimenté dernier rempart Sabolien réalisait l'arrêt du match. Une parade déterminante car ce sont les Saboliens qui vont se montrer les plus dangereux et les plus entreprenants dans le reste de cette 1ère mi-temps.

L'actif Baptiste Nais réalisait un centre trop long de l'angle de la surface qui filait en sortie de but alors que Benjamin Riclin était bien placé au 2nd poteau (23ème). Le match tombait quelque peu dans un faux rythme, mais ce sont bien Damien Michel et ses coéquipiers qui se montraient les plus dangereux. Une belle action collective Sabolienne n'aboutissait pas (28ème) avant la 1ère occasion franche des hommes d'Olivier Pédémas avec un coup franc excentré aux 20m côté droit d'Emmanuel Thibault que Basilio captait en 2 temps (31ème).

Un centre de Baptiste Nais était difficilement mis en corner par la défense du pensionnaire de National (32ème). Suite à ce corner, Quentin Bachelier (encore solide comme un roc ce samedi soir) était stoppé illicitement dans la surface de réparation et l'arbitre de la rencontre Mr Gagnant désignait le point de pénalty (33ème). Benali était averti pour contestation (34ème) et finalement Moussa Simaga (énorme à la récupération ce samedi soir et bien présent dans les duels) s'élançait pour exécuter la sentence mais sa tentative de Panenka échouait sur la transversale adverse mais Baptiste Nais en renard des surfaces avait bien suivi et poussait le ballon au fond des filets adverse (36ème,1-0).

Un but qui récompensait la poussée Sabolienne dans cette 1ère période. Peu dangereux Concarneau va se créer une belle occasion avec une reprise des 16m de Sinquin qui filait juste au-dessus du but Sabolien (38ème). Une frappe de Nelson Kabeya était déviée en corner (40ème) avant une belle occasion de doubler la mise dans le temps additionnel pour le Sablé FC avec un contre mené par Moussa Simaga qui après une belle percée va frapper de l'entrée de la surface au ras du poteau adverse (45ème+3).

nais.jpg

Baptiste Nais le buteur de ce huitième tour de Coupe de France avec un nouveau bel exploit à la clé.

Une victoire 2-0 devant Concarneau un club de National ! Direction les 32ème de finale pour des Saboliens heureux d'immortaliser ce moment

78528459_992370267804877_1974297570054242304_n.jpg

Sablé devant à la pause avant que les Thoniers ne se tirent une balle dans le pied avec 2 exclusions

Baptiste Foucault encore très bon dans son couloir ce samedi soir et ses coéquipiers mènent donc 1-0 à la pause et Tuta l'avant centre adverse était averti bêtement en rentrant au vestiaire pour avoir protester de manière trop véhémente auprès de l'arbitre de la rencontre, un avertissement qui aura une lourde conséquence par la suite.

Alors que Bernauer remplaçait Sinquin à la pause pour Concarneau, la seconde période reprenait comme la 1ère avec des Concarnois qui confisquent le ballon et dominent l'entame après les citrons. Hormis sur une remise de Tuta pour Bernauer qui frappe de l'entrée de la surface sur Vincent Lorentin suite à un corner (47ème), les Thoniers ne sont guère dangereux dans cette bonne entame similaire au début de match.

Shiashia est averti à la 54ème minute pour Concarneau avant que Tuta ne prenne un 2ème jaune pour être venu percuter le portier Sabolien qui s'était saisi du ballon. Un 2ème avertissement synonyme d'expulsion pour Tuta (59ème). Réduits à 10, Concarneau continue de pousser pour égaliser et sur un centre de Benali Manu Thibault met intelligemment de la tête en corner en devançant un attaquant adverse (63ème). Puis c'était au tour de Shiashia de prendre un 2ème jaune synonyme de rouge (66ème).

Dans une mauvaise passe actuellement en championnat et en plein doute ce 2ème rouge assommait les visiteurs qui se retrouvaient à 9 contre 11. D'autant plus que les Saboliens vont alors rapidement enfoncer le clou en inscrivant le but du break 3 minutes après cette 2ème exclusion.

Baptiste Nais libère Rémy Lambert à 20 minutes du terme

Les Saboliens vont très bien gérer cette double supériorité numérique et vont profiter des espaces laissés par des Concarnois essayant de réduire le score. Moussa Simaga réalisait une belle percée côté gauche et son centre au cordeau était repris en taclant au 2nd poteau par Baptiste Nais qui réalisait donc un doublé (69ème,2-0). Le stade Rémy Lambert respirait conscient que les joueurs d'Olivier Pédémas avaient fait le plus dur et étaient en bonne position pour réussir un nouvel exploit en coupe.

Des Saboliens qui vont avoir plusieurs bonnes balles de contre dans cette fin de match.Sur un contre local , Baptiste Nais centrait mais deux de ses coéquipiers ne se comprenant sans doute pas laissaient tout les deux passer le ballon (77ème). Un centre visiteur était bien repoussé par la défense Sabolienne (79ème). Une belle action Sabolienne se terminait par une reprise d'un Sabolien aux 16m sur Basilio (81ème). Nouveau contre Sabolien avec Benjamin Riclin qui trouvait Nelson Kabeya dans la surface qui remisait en retrait pour Moussa Simaga qui décalait Baptiste Nais qui ne cadrait pas sa frappe des 18m (83ème).

Nouveau contre Sabolien avec Benjamin Riclin qui servait en retrait Anthony Derouard dont la frappe des 20m terminait sur Basilio (84ème).  Olivier Pédémas voulait offrir une standing ovation au héros du jour en le remplaçant par Antonin Duveau à la 89ème minute mais à cause du nouveau règlement qui impose de sortir du terrain par la voie la plus courte, Baptiste "Scala" Nais devait sortir à l'opposé du banc Sabolien mais il aura toutefois droit à des applaudissement nourris après son tour du terrain pour regagner son banc.

L'arbitre faisait jouer peu de temps additionnel entre des Saboliens gérant tranquillement leur avantage au score et des visiteurs résignés et dépités. Le Sablé FC réalise un nouvel exploit et après avoir sorti une N2 au tour précédent il sort une National au 8ème tour et se qualifie donc pour les 32ème de finale de la Coupe de France qui marquera l'entrée en lice des clubs de Ligue 1. Les Saboliens auront su selon la volonté de leur coach réaliser le match qu'il fallait pour passer et faire cet exploit.

Les supporters Saboliens vont pouvoir rêver jusqu'à lundi soir date du tirage au sort du prochain tour sur le prochain adversaire du Sablé FC. Ils ne sont plus qu'à une marche des 1/16ème de finale et donc d'égaler la meilleure performance du club dans cette compétition réalisée lors de l'épopée de 2012.Un grand bravo aux  joueurs Saboliens, au staff, aux dirigeants et aux nombreux bénévoles du club pour cette belle soirée qui se terminera sans doute très tard pour certains.  Prochain rendez-vous samedi prochain avec la réception de nos amis de l'US Changé 53 dans le cadre de la 12ème journée de National 3. D'ailleurs le staff Changéen était présent à Rémy Lambert   ce samedi soir pour superviser les Saboliens.

Ce dimanche matin, les vétérans du Sablé FC reçoivent l'Entente Aigné/Saint Saturnin en coupe sur le synthé de Rémy Lambert à 9h30. A 15h00 l'équpe B du Sablé FC coachée par Ali Mokdad reçoit Segré en R1 sur le terrain d'honneur. L'équipe C sera en déplacement à Chauché en R3 alors que les féminines se rendent à Saint Georges Guyonnière en R1F.

Allez Sablé FC!

Crédit photos: Sablé FC et Nicolas Poussin

Commentaires